LA FACE DE DIEU

par David Wilkerson



« J'ai demandé une seule chose à l'Éternel, et je la rechercherai. » (Psaume 27:4)

Le roi David savait qu'il lui manquait quelque chose à la connaissance de Dieu ; il sentait qu'elle devait comprendre un élément qu'il n'avait jamais encore obtenu, et il se refusa de se reposer avant de l'avoir trouvé. Il dit, en résumé : « Il est une beauté, une gloire, une excitation à propos du Seigneur que je n'ai encore jamais vue. Je veux connaître une communion ininterrompue avec mon Dieu. Je veux que ma vie soit une prière vivante. Cela seul me portera jusqu'à la fin de mes jours. »

La face de Dieu est son reflet. En répondant au cri du cœur de David pour l'intimité avec lui, Dieu dit : « Cherche ma face. » Sa réponse fut alors : « Seigneur, lorsque tu as dit 'Recherche ma face' mon cœur s'est élancé pour te répondre 'Je cherche ta face, ô Éternel.' » (Psaume 27:8).

Par sa réponse, le Seigneur révélait à David qu'il pouvait satisfaire ses désirs en réfléchissant Dieu dans sa propre vie. Il enseignait au roi d'Israël : « Apprends de moi. Sonde ma Parole et prie pour avoir du jugement, afin que tu puisses être comme moi. Je veux que ta vie reflète ma beauté aux yeux du monde. »

Il ne s'agissait pas là simplement d'un appel à la prière ; David priait déjà sept fois par jour. D'ailleurs, ce sont ses prières qui ont créé en lui cette passion de connaître le Seigneur. Non, cette exhortation de la part de Dieu cherchait à créer une soif d'un style de vie qui reflète complètement Jésus.

Au calvaire, voyez-vous, Dieu a pris sur lui une face humaine. Jésus est venu sur terre en tant qu’homme. Dieu dans la chair. Et cela il l'a fait afin de pouvoir sentir notre douleur, subir la tentation et l'épreuve, comme nous, et pour manifester le Père. Les Écritures appellent Jésus l'empreinte (c'est-à-dire la ressemblance parfaite) de Dieu. Il est la même essence et la même substance que Dieu le Père (cf. Hébreux 1:3), la même « gravure. » En somme, il est identique et « le même que » le Père en tous sens.

Jusqu'à ce jour, Christ est la face, ou le portrait exact, de Dieu sur la terre. Et grâce à lui, nous jouissons d’une communion ininterrompue avec le Père. A travers la croix, nous avons le privilège de « voir sa face, » de le toucher. Nous pouvons vivre comme lui l'a fait, et en témoigner en disant : « Je ne fais rien, si ce n'est ce que je vois et ce que j'entends de la part du Seigneur. »

Aujourd'hui, quand Dieu dit : « Cherche ma face, » ses paroles portent plus d'implications qu'à n'importe quelle autre période de l'histoire. Avec tout ce qui se passe dans le monde autour de nous, comment devons-nous répondre ? Alors qu'une foule d'idolâtres entourait David, Dieu lui dit : « Cherche ma face. » Et c'est pour une seule cause que nous le faisons : que nous puissions lui ressembler ! Que nous puissions devenir l'empreinte de sa personne, afin que ceux qui cherchent le Christ vrai le voient en nous.



Traduit par l'équipe de Eglise de Maison.com.  Nous aimerions lire vos commentaires : cliquez ici