La guerre des mondes

"Notre Seigneur Jesus Christ, qui s'est donné Lui-Même pour nos péchés, afin qu'Il puisse nous délivrer de ce présent monde méchant, selon la volonté de Dieu et notre Père"(Galates 1:3-4).


Le monde tout entier est en ouverte rébellion contre Dieu, et contre toutes les autorités qu'Il a établies (1 Jean 5:19). Non seulement la rébellion n'est-elle pas condamnée dans le monde, elle est même enseignée.

Cette rébellion généralisée est orchestrée par celui que la Bible appelle "le prince de ce monde" (Jean 14:30), c'est-à-dire, Satan, le diable, le rebelle par excellence. C'est lui qui possède et qui dirige tous les gouvernements du monde, et il est prêt à partager cet empire avec tous ceux qui accepteront de se mettre à son service (Luc 4:5-6). Nuit et jour, il fait la guerre contre le Seigneur Dieu et contre Ses saints (Daniel 7:25).

En vue de cela, nous sommes contraints à nous placer dans cette battaille soit aux côtés de Dieu, soit aux côtés du monde. Et quelque parti que nous prenions, nous deviendrons simultanément l'ennemi mortel du parti adverse (Matthieu 10:36). Celui qui n'est pas pour Dieu est contre Lui, et celui qui est pour Dieu est contre le monde (Matthieu 12:30). Il n'existe aucun terrain d'entente, car le monde est ouvertement en guerre contre Dieu (Ephésiens 6:12).

Etre ami du monde, c'est être enemi de Dieu, car le monde est l'ennemi de Dieu (Jaques 4:4). Qu'un chrétien devienne l'ami du monde est donc un acte d'extrême trahison. Lorsque la guerre sera terminée, de tels traitres seront jugés sans miséricorde (Matthieu 21:40-41, 22:7; Psaume 139:19-20; Apocalypse 20:12-15; Hébreux 13:4; 1 Corinthiens 6:9).

A cause de cet état de guerre, il ne peut y avoir aucune communion entre les vrais chrétiens et les gens du monde (Ephésiens 5:11), car ils n'ont rien en commun (2 Corinthiens 6:14-18), et de plus, ils sont en guerre l'un contre l'autre. Il n'y a aucune communion entre la lumière et les ténèbres, et il n'y a rien en commun entre Christ et Satan; au contraire, ils sont ennemis jurés, de même que leurs disciples (Psaume 102:8, Psaume 101:3-8; Psaume 139:21-22). Le monde ne pourra jamais accepter la lumière de l'Evangile (Jean 3:19-20), et de même, aucun vrai chrétien ne peut supporter les hommes méchants (Apocalypse 2:2).

Tous les disciples de Satan se lèvent systématiquement contre toute personne cherchant à proclamer l'Evangile de Christ (Matthieu 24:9), et manifestent envers eux une haine sans pareil (John 15:19). Les disciples de Christ devraient de même se tenir fidèlement du côté de Christ dans cette bataille, en rejetant la souillure du monde sous toutes ses formes (Jacques 2:27).

Comment deux personnes peuvent-elles marcher ensemble si elles ne sont pas d'accord ? Manifestement, c'est impossible (Amos 3:3). C'est pourquoi, aucun véritable disciple de Christ ne peut marcher dans le monde sans être dégoûté, et se sentir souillé, ni sans désirer retourner rapidement à la communion des autres disciples de Christ (1 Jean 1:6,7). Et toute personne se disant chrétienne qui est capable de marcher avec des gens du monde prouve par là qu'elle est fondammentalement d'un commun accord avec eux. Cela indique qu'elle a pris le côté du monde et de Satan dans cette guerre cosmique, et non le côté de Dieu. C'est là une grave trahison.

Nous sommes comme des espions en territoire ennemi: notre pays n'est pas sur terre (Hebreux 11:13-16). Puisque nous ne sommes pas citoyens du pays ennemi par lequel nous voyageons (Hebreux 11:9), nous n'avons aucun droit de participer à leur polique, et et nous ne sommes pas concernés par les décisions qu'ils prennent (Colossiens 3:2-3; 1 Corinthiens 6:19-20). Ces choses n'ont aucun impact sur nous, car nous ne sommes pas du monde(Jean 17:16, 15:19). Le monde tout entier est en guerre contre Dieu (Daniel 7:21) et les uns contre les autres (James 4:1-2) parce qu'ils ne le connaissent pas (John 17:25); nous croyons que prochainement, Dieu vaincra (Daniel 7:27), mettra fin à cette insurrection cosmique, et jugera sévèrement les rebelles (Daniel 7:26). Nous n'avons donc ni le temps ni l'envie de nous préoccuper de ces choses temporaires du monde, qui sont sur le point d'être détruites (2 Pierre 3:10-13).


Mis en ligne par Eglise de Maison.Com  Nous aimerions lire vos commentaires : cliquez ici