LE LIVRE DES LIVRES

par Watchman Nee


Pour commencer, j'admettrai que la question de l'existence de Dieu a été traitée dans la brochure intitulée "A la recherche de Dieu". Nous croyons que Dieu existe, qu'il est un Être personnifié et intelligent, et qu'il est le Créateur de l'univers. Un tel Dieu est en droit de demander toute notre attention et il est digne de notre adoration. A présent, l'étape suivante consiste à connaître quel genre de Dieu il est.

La naissance de la religion

Durant les quelques millénaires passés, l'homme s'est interrogé sur la nature de Dieu. Est-il bon ou est-il juste ? Est-il indifférent à notre égard ou au contraire témoigne-t-il d'un vif intérêt pour les activités humaines ? Ces questions sont à l'origine même de toutes les religions de l'homme. La religion, c'est l'ensemble des questions que l'homme se pose concernant Dieu et les explications qu'il en donne. C'est par ces explications que des hommes sont arrivés à certaines conceptions de Dieu. Nous avons tous, une fois ou l'autre, réfléchi à ce propos. Cette question a même pu jadis traverser notre petite tête d'enfant de cinq ans ! Tous les hommes, qu'ils soient instruits ou ignorants, ont été intrigués par cette question. Cela vient tout naturellement quand on se livre à certaines considérations et observations.

L'idée que l'homme se fait de Dieu

Mais lorsque quelqu'un médite sur Dieu, il est semblable à une fourmi qui essaie de comprendre l'être humain. Il serait extrêment difficile à la petite créature de se faire un idée de notre vie, de notre nature et de notre mode de penser. De même, il nous est impossible d'essayer de comprendre Dieu. C'est pour cette raison que dans les quelques millénaires passés, toutes sortes de gens, et parmi eux des théologiens et des philosophes, ont beaucoup réfléchi à la question. Qu'a fait Dieu durant tout ce temps-là ? A-t-il été indifférent à notre égard ou s'est-il efforcé de se révéler à nous ? Quelle est l'attitude de Dieu ? Pensez-vous qu'il pourrait s'exprimer en ces termes : "Je suis Dieu et je n'ai que faire des êtres humains. Je ne me préoccupe pas de ce que vous pensez à mon sujet. Je resterai dans les cieux en tant que Dieu. Et que tous les mortels demeurent dans leur ignorance !" Ou alors pensez-vous qu'il désire se révéler à l'homme et le visiter ?

Quand j'étais en Inde, j'ai vu des gens se coucher nus sur un lit couvert de clous. Certains marchaient à pieds nus sur des charbons ardents. Ces personnes dépensaient beaucoup d'énergie à chercher Dieu. Qu'est-ce que Dieu a fait pour eux ? Est-il resté enveloppé d'un perpétuel mystère ?

Dieu est la vie

Il y a quelques années, j'ai parlé à des médecins de l'université de Cheloo à propos d'un thème semblable. Je disais que l'homme est un organisme vivant. Dieu est vie, lui aussi. La vie humaine est plus élevée que celle des animaux, et la vie divine est même plus élevée que celle de l'homme. J'ai posé cette question aux étudiants : "Nous savons que tous les organismes vivants ont certaines lois et certaines caractéristiques en commun. Pouvez-vous les nommer ?" Les réponses se mirent à fuser. A la fin, nous avons résumé la discussion un ces mots : tout organisme vivant est doté de deux traits communs. On peut parler d'expressions communes ou de lois communes. Premièrement, chaque vie aspire à se reproduire. Elle a la capacité de donner naissance à une postérité afin d'assurer la continuation de sa propre existence. En second lieu, toute vie désir entretenir un échange avec d'autres vies. Il lui est impossible de rester repliée sur elle-même. Lorsqu'un homme n'arrive pas à communiquer avec un autre être humain, il se tourne vers un chat ou un chien et se fait des amis avec les animaux. Toute créature vivante est fondamentalement sociale et recherche le contact, la communion, avec d'autres.

Les lis de tout gouvernement humain s'appuient précisément sur ces deux caractéristiques de la vie, à savoir, son maintien et son besoin de communiquer. Par exemple, la peine de mort est un châtiment qui atteint le désir du détenu de se maintenir en vie, alors que l'emprisonnement est une peine moins grave qui coupe le condamné de toute communications avec autrui. Par conséquent, le contraire du principe de vie devient une punition pour le coupable.

Ayant en tête ces deux principales caractéristiques, tournons-nous maintenant vers la vie de Dieu. Dieu est un Être d'un ordre supérieur à celui des être humains. Il est tout naturellement aussi gouverné par cette loi de vie. Nous en déduisons qu'il désire communiquer avec l'homme.

Les conceptions naturelles
en opposition à la révélation

Il existe deux sortes de croyance : une religion basée sur des conceptions naturelles et une foi basée sur la révélation. La religion naturelle commence avec l'homme qui est au centre. Il est celui qui cherche Dieu et qui l'étudie. La foi par révélation, quant à elle, provient directement de Dieu. Ce dernier est celui qui vient nous révéler certaines choses. Les pensées de l'homme sont bien souvent de pures fantaisies sans aucune utilité. La révélation de Dieu seule est digne de confiance. Le christianisme diffère de toute autre religion naturelle en ce sens qu'elle est une révélation.

Je ne vais pas essayer de vous persuader de croire au christianisme ou de lire la Bible. Je me limiterai ici à faire quelques suppositions. Nous traiterons le sujet comme si nous devions résoudre un problème de géométrie. Nous partirons de suppositions et rassemblerons ensuite certains arguments. Nous examinerons nos raisonnements et verrons s'ils sont sensés et si nos conclusions sont logiques. Comme pour les mathématiques, certains problèmes nécessitent une démarche déductive et d'autres une démarche inductive. Dans tous les cas, à la fin, il faut que nous puissions dire si la supposition est justifiée ou non.

Quelques suppositions

Faisons maintenant quelques suppositions. La première est que Dieu existe. Nous avons, en fait, déjà traité cette question. Nous nous sommes mis d'accord sur l'existence de Dieu. Il est un Être ayant un dessein.

En second lieu, nous admettons que Dieu a le désir de se révéler à l'homme. Comment s'y prend-il doc ? De quelle manière peut-il se faire connaître à nous ? S'il venait à nous parler dans un tonnerre ou nous écrire au moyen d'éclairs, nous serions incapables de comprendre son message. Comment donc Dieu se fait-il connaître à nous ?

S'il veut se révéler, il doit le faire par un moyen humain. Quel est donc la manière commune aux hommes de communiquer entre eux ? Premièrement, ils le font en parlant, et deuxièmement en écrivant. Tous les moyens de communication, que ce soit le téléphone, le télécopieur, les signaux ou les symboles, tous sont inclus dans ces deux catégories. Si Dieu doit se manifester, il le fera nécessairement par ces deux moyens. Pour l'instant, nous laisserons de côté l'aspect oral de la communication ; nous allons nous pencher sur la manière dont Dieu communique avec nous par l'écriture.

Si Dieu se révèle par le biais de l'écriture, parmi tous les livres qu'ont écrits les hommes au travers des siècles, il doit y en avoir un qui soit divinement inspiré. Cet examen auquel nous devons nous soumettre est extrêment crucial. Si nous découvrons un tel livre, cela prouvera non seulement l'existence de Dieu, mais également sa révélation écrite qui nous est adressée. Existe-t-il, par conséquent, un tel livre divin ?

En cherchant ce livre, mentionnons pour commencer quelques principes fondamentaux. Supposez que je désir commander un livre chez le libraire. Il me sera très facile de l'obtenir si je peux lui communiquer l'auteur du livre recherché. Mais si j'en ai oublié le nom, je pourrai lui décrire le contenu, le format, la couleur ou le type de reliure de livre. Le libraire sera en mesure de trouver parmi tous les livres existant, celui que je désire obtenir. Or, Dieu a un livre dans cet univers. Comment pouvons-nous le trouver ? Il nous faut tout d'abord en connaître toutes les caractéristiques, ensuite, en nous basant sur ces qualifications, il nous sera alors possible de le remarquer.

Quatre qualifications

Laissez-moi vous présenter quelques suggestions. S'il existe un livre écrit par Dieu, il doit en tout premier lieu mentionner Dieu. Il doit vous dire que Dieu en est son auteur. C'est la première qualification. Deuxièmement, ce livre doit contenir un niveau de moralité supérieur à ce qui est communément connu. S'il s'agit d'une invention, ce livre se trouvera au mieux à un niveau identique à celui de l'homme. Troisièmement, si ce livre divin existe, il dot nous parler du passé et de l'avenir de ce monde. Seule Dieu sait clairement ce qui est arrivé dans le passé et ce qui se produira à l'avenir. Quatrièmement, ce livre doit être simple et accessible, afin que tous puissent l'acquérir et le comprendre. S'il n'y a qu'un seul livre dans le monde, seul un tout petit nombre de gens sera en mesure de le voir. Aux États-Unis, il y a un groupe de personnes qui prétend détenir un livre de la part de Dieu. Il est gravé sur de l'or et ne contient qu'une douzaine de pages. Un tel livre ne sera pas accessible aux Chinois. Dieux ne nous aurait jamais écrit un livre que personne ne pourrait regarder.

La question s'est à présent considérablement simplifiée. Répétons encore ces quatre conditions. 1) Si un tel livre existe, il doit nous dire clairement que Dieu en est l'auteur. 2) Il doit renfermer un niveau de moralité élevé. 3) Il doit pouvoir donner une description du passé et de l'avenir de l'univers. 4) Il doit être accessible. Prenons quelques-uns des écrits les plus importants de la civilisation humaine, et confrontons-les à ces quatre critères pour voir s'il y en a un qui réponde à nos exigences.

De bons livres

Nous commencerons par les livres qui font généralement figure d'autorité. Prenons les oeuvres chinoises classiques de Confucius. Elles sont d'ores et déjà disqualifiées quand on les confronte à la première exigence. En effet, aucune d'entre elles ne prétend avoir été écrite par Dieu. Elles contiennent certes un niveau de moralité élevé, mais elles ne présentent pas l'origine et la destinée du monde. Cela ne veut pas dire que ce soient des livres dépourvus de valeur ; cela signifie qu'ils n'ont pas les qualifications requises. Ce n'est pas ce que nous recherchons.

Considérons maintenant les oeuvres classiques d'autres cultures. Il existe de nombreux volumes d'écrits célèbres, mais aucun d'entre eux ne passe le premier test. Il est manifeste qu'il ont tous été écrits par l'homme. Ils peuvent être de véritables chefs-d'oeuvre de philosophie et de moralité, mais ils ne sont pas divinement inspirés. Nous devons donc les mettre de côté.

Il y a un livre en Inde, appelé le Reveda. Il avait jadis dominé le bouddhisme. Cependant, il ne prétend pas avoir été écrit par Dieu.

Le Zinveda est un autre livre, écrit par un Perse du nom de Gorosta, qui jouit également d'une très grande notoriété au Moyen-Orient. Mais lui non plus ne prétend pas venir de Dieu. D'ailleurs, le niveau de moralité n'y est pas des plus recommandables.

Venons-en maintenant au Coran des Musulmans. C'est le livre le plus proche que nous puissions trouver. Il nous dit qu'il vient de Dieu ; il satisfait à la première exigence. Cependant, la deuxième condition n'est pas remplie, car le niveau de moralité y est trop bas. Le ciel qu'il décrit est rempli de convoitises et de chair. Il est impossible que Dieu écrive un livre contenant autant d'immoralité.

Il n'y a qu'un seul livre

Une fois vos recherches terminées, il vous faudra en venir à la Bible. Si Dieu désire communiquer avec l'homme, et qu'il le fait par l'écriture, vous découvrirez alors que la Bible est le sel livre qui passe les quatre tests. Ce livre doit être celui que Dieu a pour l'homme.

Que dit ce livre ? Dans les livres de la loi, dans l'Ancien Testament, on y trouve au moins cinq cents fois l'expression : "Ainsi parle l'Éternel." D'autres livres de l'Ancien Testament répètent ces mots environ 700 fois. Par ailleurs, dans le Nouveau Testament, on y rencontre cette meme expression dans plus de 2.000 passages. En ne prêtant attention qu'à ce fait, nous constatons que ce livre revendique plus de 2.000 foois son origine divine. Si Dieu n'a aucune intention de communiquer avec l'homme, nous pouvons oublier ce livre. Si, en revanche, Dieu communique avec l'homme par l'écriture, ce livre doit alors avoir une valeur inestimable. Pourvez-vous trouver un autre livre où l'on prétende autant de fois que Dieu en est l'auteur ?

Nous devons voir si la Bible remplit la deuxième qulification. Considérons le niveau de moralité qu'elle contient. toute personne qui a étudié ce livre devra reconnaître qu'il exprime le plus haut niveau de moralité. Même les péchés des individus les plus nobles y sont mentionnés sans pitié. Une fois, un grand opposant de la Bible fut questionné par son file : "Pourquoi dois-tu t'opposer avec autant de force à la Bible ?" Il répondit : "Si je ne la condamne pas, elle me condamnera." Ce livre ne nous laisse pas indifférents. La conception morale humaine considère que toute relation sexuelle en dehors du mariage est de l'impudicité. La Bible, cependant, dit que même une mauvaise pensée est jugée comme étant de l'impudicité. La moralité humaine condamne l'action de tuer en l'appelant meurtre, mais la Bible condamne la haine dans le coeur, aussi insignifiante soit-elle, la qualifiant de meurtre.

Nous considérons qu'un homme exeerce le pardon quand il laisse son ennemi s'en aller sans se venger. Mais la Bible enjoint l'homme à aimer son ennemi. Que le niveau de moralité exprimé dans la Bible est élevé et combien nous sommes petits devant lui ! Vous devez admettre que ce livre présente le meilleur code éthique qui soit pour l'humanité.

Le passé et l'avenir

De plus, ce livre nous décrit en détail le passé et l'avenir de l'univers. Un ami me dit une fois qu'il pouvait croire tout ce que disait la Bible, excepté ces passages de la Genèse et de l'Apocalypse où il est question de l'origine et de la destinée des cieux et de la terre. Je lui dis que si c'était vraiment un livre qui venait de Dieu, il devait nécessairement contenir ces choses. Si la Bible ne contient ni la Genèse ni l'Apocalypse, il nous faut chercher un autre livre ; ce n'est pas celui que nous voulons. Mais toutes ces choses s'y trouvent. Par conséquent, la troisième qualification est remplie.

Plus de duex cent millions
d'exemplaires vendus

A combien d'exemplaires un tel livre est-il tiré ? L'année dernière ( 1935 ), plus de deux cent millions de Bible ont été vendues. Pouvez-vous mentionner le nom d'un autre livre connaissant pareil trage ? Et qui plus est, ces statistiques ne se limitent pas à cette année-là ; chaque année, le nombre est resté pour ainsi dire le même. Dans un sens, ce livre est très poulaire. Dans un autre sens, il est comme une épine dans votre main ; il vous perce. Ce livre vous donne mal à la tête. Il provoque dans l'homme un malaise indicible. Il pousse même l'homme à s'y opposer. Malgré tout cela, sa vente annuelle dépasse encore les eux cent millions d'exemplaires.

De plus, ce livre est traduit en plus de sept cent vigt langues. Dans chaque pays et parmi toutes les races, il existe une traduction de ce livre unique. Il est extrêmement aisé à quiconque d'obtenir une Bible, partout dans le monde. Si le Reveda était le livre de Dieu, alors au moins plus de la moitié du monde périrait pour ne pas avoir pu l'obtenir. Même si vous mettez le Reveda entre mes mains, je seai incapable de le comprendre. Si seuls les gens instuits peuvent contacter Dieu, alors je suis destiné à l'enfer. Si seuls les Indiens en ont l'occasion, alors nous les Chinois avec toutes les autres races, sommes sans espoir. Si Dieu parle par le Reveda, où pouvons-nous trouver ce livre ? Peut-être trouverons-nous la copie de l'original au musée de Londres. Et il est probable que même cette copie ne contienne pas la signification originelle de la révélation que Dieu adresse à l'homme.

Un livre complet

Et ce n'est pas tout. La Bible contient soixante-six livres et se subdivise en deux Testaments : l'Ancien et le Nouveau. Elle a été écrite par plus de trente personnes. La période écoulée entre la rédaction du premier livre et celle du dernier s'élève à plus de 1.600 ans. Les endroits où ces livres ont été écrits sont tous différents. Certains ont été écrits à Babylone, d'autres en Italie, d'autres à une extrémité de l'Asie Mineure, d'autres à l'autre extrémité de la Méditerranée. Par ailleurs, les conditions sociales des écrivains diffèrent. Certains étaient des hommes de loi, alors que d'autres étaient des pêcheurs. Il y avait des princes et il y avait des bergers. Ces écrits, rédigés par des hommes aux passés différents, parlant des langues différents, appartenant à divers milieux et n'ayant pas vécu à la même époque, ont tous été rassemblés. Ce qui est étonnant, c'est qu'au bout de compte, nous ayons toujours affaire à un livre complet.

Tous ceux qui ont quelque expérience de la rédaction savent que si l'on veut rassembler plusieurs articles rédigés par différents auteurs, il est nécessaire que ceux-ci soient d'un niveau académique comparable et qu'ils partagent les mêmes points de vue. Même quand il y a similitude de niveau académique et d'opinions, des conflits et des contradictions surgissent sitôt que l'on combine cinq ou six articles entre eux. Mais il en est tout autre de la Bible. Elle est complexe quant à son contenu, puisqu'elle se compose de récits historiques, de poésie, de lois, de prphéties, de biographies et de doctrines ; elle a été rédigée par tant d'aureurs différents, ayant vécu à des époques et dans des circonstances différentes. Et cependant, quand vous mettez ses différentes parties ensemble, celles-ci se suivent de façon surprenante comme s'il s'agissait d'un seul volume. Il n'y a ni conflit ni contradiction. Les parties de ce livre ont été rédigées d'un seul souffle.

La main de Dieu

Si vous lisez attentivement ce livre, vous devrez admettre que la main de Dieu est derrière tous les écrits. Plus de trente personnes d'arrière-plans et de pensées différents, ayant vécu en des temps et des endroits égalements différents, ont écrit ces soixante-six livres. Quand vous les considérez dans leur ensemble, vous constatez que toutes les parties y sont liées comme si elles avaient été écrites par un seul auteur. La Genèse fut rédigée environ mille cinq cents ans avant Christ et l'Apocalypse fut écrit en 95 après Christ. Une longue période de seize siècles les sépare. Le premier livre parle du commencement, alros que le dernier raconte la fin du monde. Et cependant, tou ce qui a commencé dans la Genèse s'achève dans l'Apocalypse. Cette caractéristique remarquable ne trouve aucune explication humaine ! Dieu a écrit chaque mot par l'intermédiaire de l'homme. C'est Dieu qui est l'initiateur de toute la composition.

Mourir pour la Bible

Il faut relever un autre fait étonnant au sujet de ce lilvre. Celui-ci, dans son essence, dispense la vie. Or, d'innombrables personnes ont perdu la vie à cause de lui. Jadis, quconque était trouvé en possession de ce livre était aussitôt mis à mort. Le plus puissant des empires, dans l'histoire, fut l'Empire Romain. Il fut un temps où cet empire avait ligué toutes ses forces pour détruire ce livre. Tous ceux qui possédaient un tel livre furent persécutés de la façon la plus inhumaine, puis tués ou brûlés. Des milliers de gens furent ainsi éliminés et d'innombrables copies de la Bible furent brûlées. Un monument fut alors édifié à l'endroit même où les chrétiens avaient été massacrés. On pouvait y lire l'inscription suivante : "C'est ici que le christianisme a été enseveli." Les Romains pensaient que lorsau'ils auraient brûlé toutes les Bibles et qu'ils se seraient débarrassés de tous les chrétiens, ils mettraient le christianisme sous leurs pieds. Mais regardez ! Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que la Bible réapparaisee ! Même dans un pays comme l'Angleterre, qui avait déjà accepté le christianisme comme religion d'Etat, vous pouvez voir les tombeaux des martyrs pour Christ. Ici et là, il vous est possible de visiter les endroits où la Bible avait jadis été brûlée. Vous pouvez aussi lire sur une tombe que tel personnage, durant sa vie, avait combattu la Bible avec acharnement en écrivant tant de livres pour s'y opposer. Un panneau peut encore vous indiquer le lieu où est érigée la statue d'un martyr.

Pourquoi donc tant de gens cse sont-ils pareillement opposés à ce livre ? Pourquoi l'homme peut-il passer par-dessus d'autres livres, alors qu'il s'oppose à ce livre avec chaque fibre de son être ou alors qu'il est prêt à mourir sur le bûcher pour lui ? Ce livre doit manifestement renfermer quelque chose d'extraordinaire ! Même si vous ne croyez pas que c'est la Parole de Dieu, vous devez admettre qu'il y a quelque chose d'inhabituel à propos de ce livre.

Il ne vous laissera pas tranquille

Ce livre semble très simple et facile à comprendre. Si vous le considérez d'un point de vue historique, il ne fait que parler de l'origine de l'univers, de la terre, des plantes, des êtres humains avec l'établissement de leurs royaumes et leur fin. C'est tout. Il n'y a rien de spécial à ce sujet. Toutefois, ce livre a été transmis d'une génération à l'autre durant des siècles. Aujourd'hui, il est toujours en notre possession. De plus, si vous ne reconnaissez pas qu'il est la vérité, vous devez en conclure qu'il est faux. Vous pouvez ne pas tenir compte de beaucoup de livres. Mais celui(ci, vous ne pouvez l'ignorer. Et il ne vous ignorera pas non plus. Il ne vous laissera pas tranquille. Il exige de votre part un verdict. Il ne vous laissera pas en paix.

L'accomplissement des prophéties

Un autre fait surprenant concernant ce livre, c'est que les prophéties occupent plus de la moitié de son contenu. Parmi ces dernières, près de la moitié se sont déjà réalisées. Les autres prophéties concernent l'avenir et attendent leur accomplissement. Par exemple, la destinée des nations de Moab et d'Ammon, qisi que celle de Tyr et de Sidon y est prédite. Aujourd'hui, quand on parle de grande villes, on mentionne Londres ou Shanghaï. A l'époque, il y avait Tyr et Sidon. C'étaient deux villes principales de l'Antiquité. Les prophéties concernant ces deux villes ont toutes été accomplies. Je me suis une fois rendu au Moyen-Orient. Pour différentes raisons, je ne pus visiter ces deux endroits. Mais j'achetai des photographies de ces deux villes. Je fus dans l'étonnement quand je les regardai : je ne pus m'empêcher de croire en la Bible ! Celle-ci avait prophétisé que si ces deux grandes villes ne se repentaient pas, elles seaient détruites et dévastées. Leurs territoires seraient réduits à des amoncellements de rochers et de cailloux où les pêcheurs viendraient y fiare sécher leurs filets. Sur les images que j'avais achetées, il n'y avait rien que des bateaux de pêche et des filets étendus sur le rivage. Ce n'est qu'un petit fait qui prouve combien les prophéties bibliques sont dignes de foi.

La Bible mentionne aussi le cas d'un roi qui fut un jour abordé par un prophète de Dieu. Celui-ci lui annonça qu'il serait emmené captif à Babylone. Plus tard, un autre prophète lui dit qu'il ne verrait pas Babylone. Il pensait qu'il ne serait pas emmené captif, étant donné qu'il ne verrait pas ce pays. Cela le rassura. Un jour, cependant, le roi de Babylone vit soudainement assiéger la ville. Le roi fut capturé pour être ensuite déporté à Babylone. Mais avant cela, on lui creva les yeux. Il fut donc emmené à Babylone sans pouvoir regarder le payes ; les prophéties furent donc accomplies avec axactitude. Si vous comparez tous les événements passés avec les prophéties bibliques, vous constqterez que tout s'est déroulé comme prédit. Pour ne mentionnner qu'un qutre exemple, consiérez la naissance de Christ. Quelques centaines d'années avant la venue de Christ, Esaïe avait prophétisé sa naissance en ces termes : "Voici, la vierge deviendra enceninte." Plus tard, il naquit effectivement de la vierge Marie. La prophétie s'est accomplie avec exactitude. Comme les prophéties qui concernaient le passé se sont réalisées, celles qui concernent l'avenir le seront également.

Il a été trouvé

Nous avons vu que si Dieu désire communiquer avec l'homme, il doit le faire par des moyens de communications humains et ordinaires. Il doit se servir du langage humain. En d'autres mots, il doit exister dans le monde un livre qui soit la révélation directe de Dieu. Si un tel livre existe, il doit contenir les quatre critères que nous avons évoqués précédemment. Nous pouvons dire maiintenant que ce livre a été trouvé. Ce livre nous dit que Dieu désire avoir de la communion avec nous. Il nous parle par ce livre. Grâce à lui, Dieu n'est plus un Etre inconnu. Nous pouvons maintenant le connaître. Ce livre est la Bible.

Si vous souhaitez obtenir une Bible, vous pouvez écrire à l'association Connaitre la Bible, BP 20114, 72500 Château du Loir, France

( Article tiré de The Normal Christian Faith publié par Hong Kong Church Book Room. )


Mis en ligne par l'équipe Eglise de Maison.com  Nous aimerions lire vos commentaires : cliquez ici